Franck vs Du­bosc

LES TÊTES DE L’EM­PLOI, PAR ALEXANDRE CHAR­LOT ET FRANCK MA­GNIER. CO­MÉ­DIE FRAN­ÇAISE, AVEC FRANCK DU­BOSC, ELSA ZYL­BER­STEIN, FRAN­ÇOIS-XA­VIER DE­MAI­SON (1H30).

L'Obs - - Critiques - GUILLAUME LOISON

On ré­ha­bi­li­te­rait vo­lon­tiers l’ac­teur Franck Du­bosc, si son ta­lent n’était contra­rié voire tra­hi par la nul­li­té des films bâ­tis à la va-vite sur son nom, et qui jouent contre lui. Dans « les Têtes de l’em­ploi », re­su­cée fran­chouillarde et dis­count de « The Full Mon­ty », il joue un gratte-pa­pier ta­ci­turne, cham­pion de la ra­dia­tion de chô­meurs. Ac­co­lé à deux sous-fifres (Elsa Zyl­ber­stein et Fran­çois-Xa­vier De­mai­son), Du­bosc éteint la concur­rence en une ré­plique, brille cinq mi­nutes en so­li­taire, avant d’être mal­me­né à son tour par le trop-plein d’ina­ni­té d’une mise en scène qui prend à peine le temps de le re­gar­der. Sans comp­ter les blagues éti­rées ser­vant de pré­texte au scé­na­rio, le mé­pris du peuple et le ra­cisme tout court. Le pire, c’est une fin glauque où les trois per­son­nages pa­taugent dans leur échec, comme lâ­chés par leur propre film. Ja­mais la grande ob­ses­sion, chère à Du­bosc, du mé­pris so­cial ne s’est à ce point re­tour­née contre lui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.