La belle Lilloise

SOFT MA­CHINES, PAR RO­CKY (LABELGUM).

L'Obs - - Critiques - FA­BRICE PLISKIN

Voi­là quatre Lillois soi­gneux de leur image, qui sonnent comme si Lille était Man­ches­ter. Ro­cky est un groupe de Nor­thern Soul fran­çaise, dont la chan­teuse, Inès Ko­kou, chante en an­glais, mais aus­si, par­fois, en mi­na, langue to­go­laise. Après « Mad­ches­ter », Lille­la-folle ? Mal­gré une lé­gère miè­vre­rie, Ro­cky, quand il ne sa­cri­fie pas à la dance mu­sic au ki­lo (« Watch Me Fo­re­ver »), se fraie un ave­nir pro­met­teur dans la car­rière tré­mous­sante. Par­fums vintage ti­rés de la house de Chi­ca­go, basse mé­tal­lique gla­née chez New Or­der (dans le tube « Love Is a Soft Ma­chine »), ryth­miques et claviers à la M People, son disque a de quoi sé­duire les conser­va­teurs dan­sants et, pour­quoi pas, quelques sau­tillants pro­gres­sistes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.