Les fillo­nistes pro­mettent l’en­fer à Co­pé

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - SYL­VAIN COU­RAGE

Si on gagne, pour Co­pé, ce se­ra l’en­fer! », pré­di­sait un membre de la garde rap­pro­chée de Fran­çois Fillon à la veille du pre­mier tour de la pri­maire de la droite et du centre. Les 44% ré­col­tés le 20 no­vembre par l’an­cien Pre­mier mi­nistre n’ont fait que confir­mer la sen­tence : les fillo­nistes se sont beau­coup amu­sés du score mi­nus­cule – 0,3%, soit un peu plus de 11000 voix – qui a si chi­che­ment ré­com­pen­sé la cam­pagne du maire de Meaux. « Il y a une jus­tice. Après ce qu’il nous a fait en nous vo­lant la pré­si­dence de l’UMP en no­vembre 2012, ont ri­go­lé les amis de Fillon. Au­jourd’hui, Co­pé peut nu­mé­ro­ter ses abat­tis ! » L’ani­mo­si­té à l’égard du can­di­dat mal­heu­reux est en­core mon­tée d’un cran quand ce­lui-ci s’est avi­sé de fus­ti­ger « l’im­pos­ture » de Fran­çois Fillon. « Co­pé s’est a olé. Il n’au­rait pas dû », ob­serve un fillo­niste. Pre­mière me­sure de ré­tor­sion après la pro­bable vic­toire du 27 no­vembre? Co­pé le pros­crit pour­rait se voir re­fu­ser l’in­ves­ti­ture LR lors des lé­gis­la­tives de juin 2017. In­fer­nal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.