La mode pour tous par So­phie Fon­ta­nel

L'Obs - - Sommaire - par SO­PHIE FON­TA­NEL

Un pe­tit per­vers a de­man­dé ré­cem­ment à votre ser­vi­teuse de ci­ter un seul mou­ve­ment de mode vrai­ment mon­dial des deux der­nières an­nées, d’un air de dire qu’en fait, ah ah, il n’y avait que dalle ! Et votre ser­vi­teuse, qui ne se laisse ja­mais abattre, a a rmé : « Les bas de jeans e lo­chés. » Tronche du pe­tit per­vers, aux yeux de qui une telle ré­ponse ne fai­sait que confir­mer l’in­di­gence de ma spé­cia­li­té, la mode. Moi-même, je le re­con­nais, je me trou­vais as­sez cu­lot­tée de n’avoir pen­sé à rien de plus cos­taud que l’e lo­chage. Mais je ne se­rais pas là, re­cru­tée par « l’Obs », si mes in­tui­tions n’étaient que du pi­pi de ca­na­ri. En croyant ré­pondre un peu au pif, j’ai mis le doigt, in­cons­ciem­ment, sur la dé­fi­ni­tion de la bonne idée en mode : quelque chose qu’on peut s’ap­pro­prier. L’e lo­chage des jeans, voyez-vous, n’est pas nou­veau. Toutes les ex-fans des se­ven­ties lais­saient leurs jeans e lo­chés. Puis, Mar­tin Mar­gie­la l’a fait aus­si. Et en­fin, la marque Ve­te­ments, dont nous par­lons beau­coup ici, a mis en vente des jeans, e lo­chés, mais alam­bi­qués, avec le de­vant plus court que l’ar­rière, par exemple. Et voi­ci que la pla­nète en­tière, je dis bien la pla­nète en­tière, s’est mise à faire de même. C’est que, voyez­vous, tout ce qui peut se re­pro­duire en un tour de main, en mode, est voué au suc­cès mon­dial. Ton jean est tarte ? Tu l’opères avec une paire de ci­seaux et il passe de tarte à crème de la crème. Si, en plus, tu l’as re­pas­sé en mar­quant bien le pli au mi­lieu (c’était to­ta­le­ment in­ter­dit il y a en­core un an), tu in­diques à tes congé­nères que tu n’es en au­cun cas né­gli­gé : tu es gains­bou­rien. Tu si­gni­fies que cet e lo­chage est en réa­li­té une so­phis­ti­ca­tion. Quand tu se­ras vrai­ment au point, tu fe­ras pa­reil avec ton cos­tard, tu l’e lo­che­ras. Mais pas tout de suite, parce que là, en en­tre­prise, c’est l’époque des éva­lua­tions, et le monde du tra­vail est-il prêt ? On ne sau­rait l’a rmer. Tu n’as pas dit ton der­nier mot, tou­te­fois. Où sont les ci­seaux ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.