Ne zap­pez pas Zap­pa

FRANK ZAP­PA, PAR GUY DA­ROL, GAL­LI­MARD, FO­LIO BIO­GRA­PHIES, 352 P., 9,20 EU­ROS.

L'Obs - - Critques - AR­NAUD GON­ZAGUE

Bien da­van­tage que le lea­der d’un groupe de rock, les Mo­thers of In­ven­tion, Frank Zap­pa (1940-1993) a été l’un des com­po­si­teurs amé­ri­cains les plus im­por­tants de la se­conde moi­tié du xxe siècle. Fé­ru de mu­sique contem­po­raine (Va­rèse, Stra­vins­ky) comme du doo-woop dé­gou­li­nant, il a in­ven­té une mu­sique éblouis­sante, à la fois exi­geante et pop, far­ceuse et par­fois abs­conse. Son da­daïsme ri­go­lard, ses ob­ses­sions sexuelles, son éco­lo­gisme et son ex­tra­lu­ci­di­té (en plein Flo­wer Po­wer, il se moque des idéaux hip­pies et re­fuse de prendre de la drogue) le rap­prochent plus de « Ha­ra Ki­ri » que de « Sa­lut les co­pains ». Le créa­teur d’al­bums in­dis­pen­sables, dont « Uncle Meat », « Roxy and El­sew­here », « One Size Fits All », « Sheik Yer­bou­ti », pou­vait aus­si se mon­trer ar­ro­gant, pingre et ty­ran­nique avec ses mu­si­ciens. Ce que ne cache pas cette bio so­lide et pas trop ha­gio­gra­phique, écrite par l’un des meilleurs spé­cia­listes de Zap­pa.

Con­cert à Stock­holm en 1974.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.