MA­MAN AIME DAN­SER

PAR DI­DIER POBEL

L'Obs - - Critques - JÉ­RÔME GAR­CIN

Bulles de sa­von, 74 p., 12 eu­ros.

C’était en no­vembre 2015. Un ven­dre­di soir, la ma­man de Tom était sor­tie seule. « Elle aime beau­coup dan­ser », lui avait dit son pa­pa, en guise d’ex­pli­ca­tion. Mais, du­rant tout le week-end, ma­man n’était pas ré­ap­pa­rue. C’est mamie qui s’était oc­cu­pée de Tom, un peu éton­né de voir pas­ser son pa­pa en coup de vent, l’air grave, les yeux rou­gis. Où ma­man était-elle donc? Chez cette co­pine dont, édi­trice pour la jeu­nesse, elle pu­blie les jo­lis contes? Et pour­quoi, le lun­di ma­tin, sa pho­to fi­gure-

t-elle dans le jour­nal dé­po­sé sur la table basse? Et puis, ça veut dire quoi, « cach­ni­cof »? Avec dé­li­ca­tesse, et pour tous pu­blics, Di­dier Pobel, le poète de « la Vie blanche », le ro­man­cier de « Cou­leur de ro­cou », fait par­ler les grands ab­sents de la tra­gé­die du Ba­ta­clan : les en­fants des vic­times, dont Tom est, au sens propre, la désar­mante in­car­na­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.