La pos­si­bi­li­té d’une chute

LES WEEK-ENDS DE RUPPERT & MULOT, PAR RUPPERT ET MULOT, AIRE LIBRE, 96 P., 19 EU­ROS.

L'Obs - - Critques - ÉRIC AESCHIMANN

En haut de la case, deux femmes passent sur un pont de pierre. C’est l’été, et en bas, dans la ri­vière, passe un ca­noë. Pre­mière bulle : « Ça t’ar­rive de cra­cher sur les ca­noës, toi ? » Deuxième bulle : « Je t’ai pas dit de le faire, je te de­man­dais juste si ça t’ar­ri­vait. » Dans le ca­noë, le ra­meur lève la tête vers le pont en se frot­tant le crâne. Les ama­teurs au­ront re­con­nu le style sin­gu­lier des des­si­na­teurs Ruppert et Mulot, qui, du « Royaume » à « la Tech­nique du pé­ri­née », pro­duisent l’une des oeuvres les plus ori­gi­nales de la BD ac­tuelle. De­puis deux ans, pour le sup­plé­ment Idées du « Monde », ils croquent notre so­cié­té avec une contrainte for­melle peu com­mune : un strip ver­ti­cal d’une co­lonne en­tière. Le ré­sul­tat, c’est une sorte de pa­no­ra­ma en hau­teur, où notre monde dé­voile ce qu’il a de ver­ti­gi­neux, de vul­né­rable, comme s’il était tou­jours à deux doigts de se fen­diller. Skieur in­cons­cient, té­lé­phé­rique, Père Noël qui glisse du toit : le gag tourne sou­vent au­tour de la pos­si­bi­li­té de la chute. C’est Sem­pé pour le sens de l’ob­ser­va­tion et Moe­bius pour l’in­ven­tion gra­phique. Un double ré­gal, comme il sied à un tan­dem.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.