La ré­vé­la­tion LP

LOST ON YOU, PAR LP (ELEKTRA/BMG).

L'Obs - - Critques - FRAN­ÇOIS ARMANET

Ta­pez « Lost on You » dans un mo­teur de re­cherche (pas le clip ba­teau mais la live session sur You­Tube). Si vous n’êtes pas convain­cu, pos­tez une ré­cla­ma­tion au chro­ni­queur. Un vrai tube qu’on se re­passe. Une gueule au croi­se­ment d’un Do­no­van prog­nathe et de Char­lotte Gains­bourg nym­pho­ma­niac. Une at­ti­tude à la El­vis Pel­vis. Une al­lure an­dro­gyne exa­cer­bée (un quatre-mâts ta­toué sur une poi­trine de li­mande), un coup de si et entre les dents pour rap­pe­ler à l’ordre son groupe de ma­te­lots. Et une voix qui cha­vire en ces temps de tran­se­genre. Avant de vo­guer en so­lo, elle a ra­mé quelques sai­sons, écrit pour Ri­han­na, Ch­ris­ti­na Agui­le­ra ou Cher. Sur la vague du co­los­sal « Lost on You » (rup­ture amou­reuse, 25 mil­lions de vues sur You­Tube), débarque le LP de LP, Lau­ra Per­go­liz­zi, née à Long Is­land. Un mé­lange étrange de gos­pel cruel, pop glo­bale et gouaille folk. A voir en concert au Tria­non le 4 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.