La le­çon de Chom­sky

QUELLE SORTE DE CRÉA­TURES SOMMES-NOUS ?, PAR NOAM CHOM­SKY, TRA­DUIT DE L’AN­GLAIS (ÉTATSU­NIS) PAR NI­CO­LAS CALVÉ, LUX, 200 P., 14 EU­ROS.

L'Obs - - CRITIQUES - DA­VID CAVIGLIOLI

Il y a deux Noam Chom­sky. D’un cô­té, le ma­ma­mou­chi de l’an­ti-im­pé­ria­lisme, le pour­fen­deur de tous les ca­pi­ta­lismes, le contemp­teur de la pro­pa­gande mé­dia­tique. De l’autre, le sa­vant qui a ré­vo­lu­tion­né la lin­guis­tique et in­ven­té une science, grâce à une in­tui­tion sé­mi­nale qu’il a eue alors qu’il était en­core étu­diant, dans les an­nées 1950. En gros, le lan­gage est un or­gane tout bête, comme un foie ou un oeil. Ce qu’il pro­duit (nos idées, donc) est dé­ter­mi­né. Dans ces cours don­nés à l’uni­ver­si­té Co­lum­bia, il fait le pont entre son tra­vail de lin­guiste et son oeuvre mi­li­tante. Vers quelle forme d’or­ga­ni­sa­tion po­li­tique la struc­ture même de notre lan­gage nous mène-t-elle ? Si l’ins­tru­ment qui fait de nous des hu­mains est li­mi­té, que nous est-il per­mis d’es­pé­rer ? Après un ré­su­mé de ses vues sur la lin­guis­tique, il conclut par un plai­doyer pour ce qu’il nomme un « so­cia­lisme li­ber­taire », qui ren­drait jus­tice à la fois aux di­men­sions col­la­bo­ra­tive et créa­trice, donc in­di­vi­duelle, de notre lan­gage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.