YOUTH PAR PAO­LO SORRENTINO, TRA­DUIT DE L’ITA­LIEN PAR FRAN­ÇOISE BRUN

L'Obs - - CRITIQUES - VÉ­RO­NIQUE CASSARIN-GRAND

Al­bin Mi­chel, 232 p., 18 eu­ros. Voi­ci le pen­dant lit­té­raire du film de Pao­lo Sorrentino pré­sen­té à Cannes l’an pas­sé (Mi­chael Caine dans « Youth », pho­to). On y re­trouve Fred Bal­lin­ger, chef d’or­chestre à la re­traite, et Mick Boyle, ci­néaste qui s’ap­prête à réa­li­ser son der­nier film. Ils passent leurs va­cances dans un hô­tel de luxe des Alpes suisses. A tra­vers leurs échanges sur l’art, l’ami­tié, l’amour et leur rôle de pa­rents, les deux vieux amis tentent de conju­rer l’an­goisse du temps qui passe en se per­sua­dant, comme deux en­fants qui confondent le jeu et la réa­li­té, que la jeu­nesse n’est après tout qu’une ques­tion de pers­pec­tive et qu’elle peut, si on le veut, du­rer éter­nel­le­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.