Comment se faire la belle

COMMENT FAUS­SER COM­PA­GNIE À SES GEÔLIERS AL­LE­MANDS, PAR GÉRAUD DE BONNAFOS, ÉD. PIERRE DE TAILLAC, 64 P., 9,90 EU­ROS.

L'Obs - - CRITIQUES - LAURENT LE­MIRE

C’est fou ce qu’on peut re­trou­ver dans les malles des an­ciens mi­li­taires ! Chez Géraud de Bonnafos, ce fut un ma­nuel d’éva­sion, ti­ré d’une confé­rence pro­non­cée pen­dant la guerre dans un sa­na­to­rium, en août 1942. Le jeune lieu­te­nant sa­vait de quoi il par­lait. Pri­son­nier en Po­logne puis en Al­le­magne dans un camp pour of­fi­ciers (Oflag) après la cam­pagne de France en 1940, il n’a ces­sé de vou­loir s’échap­per. Ses nom­breuses ten­ta­tives échouèrent, et il fut mis au ca­chot. Il contrac­ta une pleu­ré­sie et fut li­bé­ré par les Al­le­mands, qui le consi­dé­rèrent per­du pour le com­bat. C’était comp­ter sans ce­lui qui a la li­ber­té che­villée au corps. Du­rant sa conva­les­cence, il ras­sem­bla tout ce qu’il avait ob­ser­vé pen­dant des mois sur les tech­niques (tun­nel, dé­gui­se­ment), les pré­pa­ra­tions (vê­te­ments, faux pa­piers, cartes) et l’exé­cu­tion d’une éva­sion. « Pour par­tir, il faut avant tout y être très dé­ci­dé ; et dé­ci­dé aus­si à faire tout ce qu’il fau­dra. » A l’ap­pui de sa dé­mons­tra­tion qui ne manque pas d’es­prit, le saint-cy­rien donne de nom­breux exemples de ses ca­ma­rades qui se sont fait la belle ou qui ont échoué dans des condi­tions ro­cam­bo­lesques. Bref, un éton­nant ma­nuel de sa­voir-fuir qui ne laisse pas un sen­ti­ment fu­gi­tif.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.