JUP­PÉ LIVRE SON TES­TA­MENT

L'Obs - - LE TÉLÉPHONE ROUGE -

C’était au len­de­main de sa dé­faite au se­cond tour de la pri­maire. A son QG, Alain Jup­pé a réuni ses équipes et les élus le sou­te­nant. « Vous n’avez rien à vous re­pro­cher, leur a-t-il dit en sub­stance. Je suis res­pon­sable à 100% des choix faits pen­dant cette cam­pagne. » Ma­nière de dé­doua­ner son pe­tit cercle de fi­dèles, à com­men­cer par son di­rec­teur de cam­pagne, Gilles Boyer, avec le­quel il a dit avoir été en phase sur tous les choix. Le maire de Bor­deaux a aus­si ex­hor­té les siens à dé­fendre les idées qu’il a por­tées – iden­ti­té heu­reuse, Etat fort – et à le faire pen­dant la cam­pagne de Fran­çois Fillon, qui se­ra « dif­fi­cile ». L’an­cien Pre­mier mi­nistre, ému, a conclu, son épouse Isa­belle à ses cô­tés: « Je vais me consa­crer à Bor­deaux, ce ne se­ra qu’à deux heures de Pa­ris. Sa­chez que je ne vous ou­blie­rai pas, et je vou­drais sa­voir si vous non plus vous ne m’ou­blie­rez pas. » « Tout le monde était en pleurs », as­sure un membre de l’équipe de cam­pagne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.