1917, an­née hé­roïque

1917. L’AN­NÉE QUI A CHAN­GÉ LE MONDE, PAR JEAN-CH­RIS­TOPHE BUIS­SON, PER­RIN, 320 P. 24,90 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - FRAN­ÇOIS REYNAERT

Ou­vrons le livre au mois de mars. Le 23, le conscrit Mau­riac, at­teint de pa­lu­disme, est ra­pa­trié de Sa­lo­nique. Le 26, les Bri­tan­niques lancent leur of­fen­sive sur Ga­za, te­nu par les Ot­to­mans et leurs al­liés al­le­mands : c’est un échec. Le 27, l’agi­ta­teur ré­vo­lu­tion­naire Léon Trots­ki (pho­to) quitte New York pour ten­ter de re­ga­gner Pe­tro­grad, où le pousse le vent de l’His­toire. Le tsar vient d’y ab­di­quer. Moins de deux se­maines plus tard, dans cette même mé­tro­pole amé­ri­caine, un cer­tain Mar­cel Du­champ se contente de faire la ré­vo­lu­tion dans l’art en pré­ten­dant ex­po­ser un uri­noir.

Fin de l’Em­pire russe, en­trée des Amé­ri­cains dans la guerre, mu­ti­ne­ries sur le front ouest, Cle­men­ceau au pou­voir à Pa­ris, re­con­fi­gu­ra­tion du Moyen-Orient par les An­glais et l’on en passe. L’an­née 1914 a mis fin au xixe siècle. 1917 pro­jette le monde dans le xxe. Jean Ch­ris­tophe Buis­son nous la fait re­vivre grâce à un pro­cé­dé simple et in­gé­nieux, qui tient du poin­tillisme ou de la mar­que­te­rie. Il la ra­conte de place en place, de per­son­nage en per­son­nage. Les his­to­riens at­ten­tifs re­con­naî­tront sans doute quelques par­tis pris du di­rec­teur ad­joint du « Fi­ga­ro Ma­ga­zine ». Ain­si, il est sans conces­sion à l’égard de ce que trament les bol­che­viks à l’est, mais d’une éton­nante ten­dresse à l’égard de l’Ac­tion fran­çaise, dont les cam­pagnes, à Pa­ris, n’étaient pas moins hai­neuses et vio­lentes. Le lec­teur lui par­don­ne­ra. Son tra­vail, re­mar­qua­ble­ment do­cu­men­té, et su­per­be­ment écrit, se lit avec pas­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.