LE CI­NÉ­MA DE STARFIX. SOU­VE­NIRS DU FU­TUR COL­LEC­TIF

L'Obs - - Critiques - F. F. N. S.

Hors Col­lec­tion, 320 p., 32 eu­ros.

Sans « Starfix », il est peu pro­bable que les films de Cro­nen­berg, Ca­me­ron ou Ve­rhoe­ven bé­né­fi­cie­raient au­jourd’hui de tant de consi­dé­ra­tion (comme ceux de Hit­ch­cock ou Ho­ward Hawks sans les « Ca­hiers du ci­né­ma »). « Le ma­ga­zine du ci­né­ma de de­main » n’a du­ré que de 1983 à 1990. Mais ces huit ans ont mar­qué une gé­né­ra­tion – Ma­thieu Kas­so­vitz, qui signe la pré­face, en est – et for­gé la ré­pu­ta­tion de réa­li­sa­teurs et de ci­né­ma­to­gra­phies (le gore, les films de Hong­kong) au­pa­ra­vant sno­bés par l’in­tel­li­gent­sia cri­tique. De­puis, cer­taines des plumes de « Starfix », comme Ch­ris­tophe Gans ou Ni­co­las Bou­kh­rief, sont pas­sées der­rière la ca­mé­ra. Re­lire l’ar­ticle du pre­mier sur « Zom­bie », de Ro­me­ro, ou le re­por­tage du se­cond sur le tour­nage de « l’Amour braque », de Zu­laws­ki, est pas­sion­nant. De sur­croît, les jour­na­listes de l’équipe ori­gi­nelle ont eu la riche idée de faire comme si le ma­ga­zine res­sus­ci­tait pour un unique nu­mé­ro et ont don­né un pa­pier sur un su­jet em­blé­ma­tique des vingt-six ans écou­lés. Un foi­son­nant di­gest com­mé­mo­ra­tif.

L’âge d’or de la co­mé­die an­glaise : si­tua­tions folles, ac­teurs per­plexes (mais gé­niaux), adul­tères chics. Ici, c’est Rex Har­ri­son, le grand lé­vrier snob, qui se ré­veille souf­frant d’amné­sie : il en­quête sur son pas­sé, re­trouve une épouse, puis deux, puis trois… Pro­fes­sion : ma­ri. Le chaos com­mence. Sid­ney Gilliat, réa­li­sa­teur de deuxième ca­té­go­rie mais scé­na­riste de ta­lent (« Une femme dis­pa­raît », de Hit­ch­cock), réus­sit son coup : c’est drôle, en­le­vé, vif, et le tan­dem Rex Har­ri­son-Kay Ken­dall fait des étin­celles. D’au­tant plus que, sur le pla­teau, leur coup de foudre fut im­mé­diat, et la backs­to­ry as­sez émou­vante : ap­pre­nant que Kay Ken­dall était at­teinte de leu­cé­mie ter­mi­nale, Har­ri­son (presque fi­dèle) di­vor­ça de son épouse Li­li Pal­mer pour s’oc­cu­per de Ken­dall – la­quelle igno­rait son état. Il était conve­nu qu’à la mort de cette der­nière l’ac­teur épou­se­rait Li­li Pal­mer à nou­veau. Las, quatre ans plus tard, celle-ci s’était en­vo­lée pour de bon…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.