His­toires croi­sées

UN ÉTÉ 44, M.E.S. AN­THO­NY SOU­CHET. JUS­QU’AU 26 FÉ­VRIER, COMEDIA, PA­RIS-10E, 01-42-38-22-22.

L'Obs - - Critiques - SO­PHIE DELASSEIN

Pour ra­con­ter les se­maines pré­cé­dant le D-Day, six chan­teurs-comédiens, six anonymes sous le ciel de Caen. Pas­sifs ou com­bat­tants, ils su­bissent les vio­lents bom­bar­de­ments qui se­couent la ville. Dans ce spec­tacle pro­duit par Va­lé­ry Zei­toun à l’ini­tia­tive de l’au­teur-com­po­si­teur Syl­vain Le­bel, on dé­couvre de re­mar­quables ar­tistes, en­core in­con­nus, qui in­ter­prètent des chan­sons écrites pour l’oc­ca­sion par Maxime Le Fo­res­tier, Erick Ben­zi, Jean-Jacques Gold­man, Joëlle Kopf et d’autres. A la fin du spec­tacle, on ap­prend que la ro­mance entre une jeune Nor­mande et un sol­dat amé­ri­cain est celle qui a réuni les pa­rents de Ma­ri­sa Be­ren­son. Le point d’orgue du spec­tacle : quand la jeune Bar­ba­ra Pra­vi in­ter­prète « Seule­ment connu de Dieu », de Claude Le­mesle et Charles Az­na­vour, su­blime re­quiem pour toutes les vic­times tom­bées pour la France. Em­me­nez vos ados voir « Un été 44 » !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.