La mode pour tous par So­phie Fon­ta­nel

L'Obs - - Sommaire - Par SO­PHIE FON­TA­NEL

Votre ser­vi­teuse doit l’avouer : elle n’aime pas s’en­di­man­cher. La pé­riode des fêtes lui donne en­vie de fuir. Hé­las, même au bout du monde, les gens s’em­pa­pillotent. On ne peut zap­per le su­jet. Pre­nons-le à bras-le-corps. Le sou­ci, avec le fait de s’en­di­man­cher, c’est que c’est si fa­cile de se foi­rer. Le mythe comme quoi dès qu’on fait un ef­fort, on est plus chic, ah ah, est une conne­rie mo­nu­men­tale. « Bien por­ter l’ha­bit » n’est pas une grâce uni­ver­selle. Qui n’est pas ha­bi­tué à s’en­di­man­cher s’en­di­manche sans me­sure. Par exemple, se ma­quille trop, si c’est une femme. Et met trop de gel dans ses che­veux, si c’est un homme. S’en­di­man­cher, si on est peu ha­bi­tué à le faire, re­vient à se dé­gui­ser. Voi­là pour­quoi la soi­rée à thème a tant de succès : on se vautre, mais en quelque sorte avec un aval et tous dans le même bain. Ça a ses li­mites : tout le monde n’a pas un Nou­vel An à thème « Ski, Sex and Fun » sous le coude. Le ti­cket de re­monte-pente ac­cro­ché à la blouse à paillettes ne va pas suf­fire pour juste une soi­rée de fête. En consé­quence, voi­ci ma mar­tin­gale, di­sons, pour le 31 : choi­sis­sez la te­nue que vous vou­lez, y com­pris un truc à paillettes, voire en panne de ve­lours ou à pom­pons. Et por­tez-le chez vous la veille du 31. Faites la cui­sine avec, par exemple. Faites l’amour avec. Re­gar­dez comme ça vit, ce ma­chin. Vous al­lez peut-être réa­li­ser que ce se­rait mieux avec moins de ta­lons. Ou avec un grand gi­let. Ou sans col­lier. Vous me pre­nez pour une folle ? J’en suis une, comme tous les gens de la mode. Mais « fête » l’es­sai, au moins cette an­née. J’ap­pelle ça « se mettre sur son trente ». Si ça ne te­nait qu’à moi, je conseille­rais aus­si, le 30, une cuite ca­ra­bi­née pour avoir vrai­ment un look Stu­dio 54 le len­de­main. La mine dé­faite

mine des fêtes, faites-moi confiance. Et toute la « cu­cu­li­sa­tion » de la fin d’an­née, pour cau­ser comme Wi­told Gom­bro­wicz (ici, énorme câ­lin cultu­rel vers Jé­rôme Gar­cin), va se trans­for­mer en gé­nie pur. Si.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.