POUR­QUOI HOL­LANDE EXFILTRE VAL­LI­NI

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Fran­çois Hol­lande, en nom­mant An­dré Val­li­ni au mi­nis­tère char­gé des Re­la­tions avec le Par­le­ment, a fait d’une pierre deux coups. Il a pla­cé à un poste po­li­tique stra­té­gique un de ses plus fi­dèles lieu­te­nants. Et il a désa­mor­cé une pe­tite crise diplomatique avec l’Ara­bie saou­dite. L’an­cien se­cré­taire d’Etat char­gé du Dé­ve­lop­pe­ment et de la Fran­co­pho­nie me­nait une ba­taille fé­roce pour em­pê­cher l’Ara­bie saou­dite, si chère al­liée aux yeux du pré­sident, d’adhé­rer à l’Or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale de la Fran­co­pho­nie (OIF). Le Qa­tar étant membre as­so­cié de cette or­ga­ni­sa­tion, pour­quoi Riyad en se­rait ex­clu? « Car ce pays n’est ni fran­co­phone ni dé­mo­cra­tique, soutient An­dré Val­li­ni, et sa concep­tion ri­go­riste de l’is­lam est in­com­pa­tible avec les va­leurs de l’OIF. » Le Qa­tar se­rait donc plus pré­sen­table? Le lo­ca­taire de l’Ely­sée a pré­fé­ré ne pas en­ve­ni­mer la polémique entre ses deux puis­sants par­te­naires com­mer­ciaux. Exit Val­li­ni, dé­sor­mais oc­cu­pé à gé­rer les par­le­men­taires so­cia­listes. Une mis­sion tout aus­si dé­li­cate.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.