CHA­CUN SON CHE­MIN

L'Obs - - Passé / Présent -

La route de l’ambre

Les peuples de l’Antiquité étaient dé­jà fous de cette ré­sine fos­si­li­sée. Ain­si, dès l’âge du bronze existe une route com­mer­ciale, qui des­cend de la Bal­tique à la Mé­di­ter­ra­née.

La route des épices

Es­sen­tielles à la cui­sine et à la phar­ma­co­pée, elles sont pro­duites en In­do­né­sie ou en Inde. Jus­qu’au Moyen Age, leur com­merce est te­nu par les Ma­lais, puis par les In­diens qui les vendent aux Arabes, les­quels les vendent aux Vé­ni­tiens, qui en ont le mo­no­pole. C’est pour le contour­ner que les Por­tu­gais, au XVe siècle, trace une nou­velle « route des épices », qui va jus­qu’aux Indes en contour­nant l’Afrique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.