DES SO­CIA­LISTES ÉCLATÉS

L'Obs - - En Couverture - R. N.

En Allemagne, l’an­née 1917 est mar­quée par l’op­po­si­tion crois­sante à la guerre, qui abou­tit à l’écla­te­ment du camp so­cia­liste. Dès 1914, Karl Liebk­necht s’est dis­tin­gué en re­fu­sant de vo­ter les cré­dits de guerre. Cri­tique vis-à-vis de l’« union sa­crée » sou­te­nue par la di­rec­tion du par­ti so­cia­liste (le SPD), il est re­joint par d’autres dé­pu­tés et anime avec Ro­sa Luxem­burg le mou­ve­ment spar­ta­kiste. A l’in­té­rieur du SPD, une deuxième vague scis­sion­niste a lieu à par­tir de 1916. C’est la nais­sance du Par­ti so­cial­dé­mo­crate in­dé­pen­dant (USPD) lors d’un congrès te­nu à Go­tha en avril 1917. Moins ra­di­caux que les spar­ta­kistes, ces so­cia­listes « in­dé­pen­dants » n’en dé­noncent pas moins le mi­li­ta­risme des classes di­ri­geantes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.