Com­ment la fa­cho­sphère et le FN sa­lissent Fillon

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - PAUL LAUBACHER

Après la cam­pagne hai­neuse contre « Ali » Jup­pé, les com­plo­tistes d’ex­trême droite se dé­chaînent contre « Fa­rid » Fillon, ac­cu­sé, sur les ré­seaux so­ciaux, de fai­blesse à l’égard de l’is­lam ra­di­cal. Mais qui se cache der­rière cette of­fen­sive ? « Une mi­no­ri­té

proche du Front na­tio­nal », as­sure Ni­co­las Van­der­biest. Se­lon ce blo­gueur spé­cia­liste de l’in­fluence sur les ré­seaux so­ciaux, « beau­coup de comptes Twit­ter qui tentent de don­ner de l’am­pleur à l'opé­ra­tion ont des ha­sh­tags qui ren­voient vers Ma­rine Le Pen, le FN, Jean-Ma­rie Le Pen, Louis Aliot, Ma­rion Ma­ré­chal-Le Pen. » Au coeur de l’ar­gu­men­taire com­plo­tiste : une photo de Fran­çois Fillon aux cô­tés d’une pe­tite fille voi­lée lors de l’inau­gu­ra­tion de la mos­quée Al Ih­san d’Ar­gen­teuil (Val-d’Oise) en 2010. « Fran­çois

Fillon tar­tuffe : ca­chez ce voile que je veux voir ! », twee­tait le dé­pu­té fron­tiste Gil­bert Col­lard, le 13 dé­cembre der­nier. Autre image consi­dé­rée comme com­pro­met­tante : une photo de 2014 im­mor­ta­li­sant Fillon en com­pa­gnie du rec­teur de la mos­quée de Stains (Seine-Saint-De­nis), consi­dé­rée comme le « re­paire d’une fi­lière dji­ha­diste » par le mi­nis­tère de l’In­té­rieur qui a or­don­né sa fer­me­ture... Sur le site of­fi­ciel de Fran­çois Fillon, une page des­ti­née à ré­pondre à ces at­taques conspi­ra­tion­nistes se­ra bien­tôt mise en ligne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.