De­ve­nir ri­poux

PO­LICE FÉ­DÉ­RALE LOS AN­GELES, PAR WILLIAM FRIEDKIN. PO­LAR AMÉ­RI­CAIN, AVEC WILLIAM L. PETERSEN, WILLEM DAFOE, JOHN PANKOW (1985, 1H56).

L'Obs - - Critiques - F. F.

Le titre est trom­peur : il ne s’agit pas de la po­lice fé­dé­rale, mais du Se­cret Ser­vice, qui a deux fonc­tions, la pro­tec­tion des per­son­na­li­tés et la fausse mon­naie. Ici, deux flics – un jeune (John Pankow, pho­to), un an­cien – traquent un faux-mon­nayeur, quitte à dé­railler sé­rieu­se­ment. Non seule­ment le su­jet est puis­sant (la cor­rup­tion in­time, le dé­voie­ment de la mis­sion), mais la mise en scène de Friedkin (« French Con­nec­tion », « l’Exor­ciste ») est par­faite, no­tam­ment grâce à la ca­mé­ra de Rob­by Mül­ler, di­rec­teur pho­to gé­nial qui a si­gné les images de « Dead Man » et de la plu­part des films de Wen­ders. Cer­taines scènes sont im­pro­vi­sées, d’autres tour­nées à la va-vite, et le film a une éner­gie dé­mente, qui sou­ligne la rouille de l’âme, le cy­nisme am­biant, la du­re­té des re­la­tions. C’est du po­lar noir comme du gou­dron, comme on aime.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.