Bande de filles

PAR WARPAINT (ROUGH TRADE).

L'Obs - - Écouter - FRAN­ÇOIS ARMANET

HEADS UP,

Après une an­née sab­ba­tique où cha­cune des filles a vo­lé de ses propres ailes, le qua­tuor ca­li­for­nien – né le jour de la SaintVa­len­tin 2004, d’em­blée por­té aux nues par de cé­lèbres boy­friends (l’ac­teur Heath Led­ger et John Frus­ciante, gui­ta­riste des Chi­li Pep­pers) – livre son troi­sième al­bum. In­time, en­re­gis­tré à do­mi­cile, écrit dans un co­con en quatre mois, à re­bours d’un groupe qui cherche l’ins­pi­ra­tion au coeur de jams cha­ma­niques et se règle dans l’in­ten­si­té des concerts. Va­peurs psy­ché­dé­liques des ca­nyons, brume pois­seuse de L.A., in­vi­ta­tion aux rêves. Les voix sen­suelles s’en­volent au fil de gui­tares sa­tu­rées à la So­nic Youth, d’un flux Sioux­sie-Cure qui croi­se­rait les har­mo­nies des Ma­mas and Pa­pas, d’ar­pèges folk et de beats trip-hop. Pa­roles el­lip­tiques, in­ter­ro­ga­tions exis­ten­tielles : « Can’t you tell me all your se­crets ? I’ll tell you all mine. » Pein­tures de guerre et émo­tions contraires. JAZZ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.