LA RÉ­BEL­LION KURDE

L'Obs - - Grands Formats -

Le Par­ti des Tra­vailleurs du Kur­dis­tan (PKK) est fon­dé en 1978 par Ab­dul­lah Oca­lan dans un vil­lage du Sud-Est turc. L’or­ga­ni­sa­tion mar­xiste prône alors la créa­tion d’un Etat kurde par la lutte ar­mée. Les an­nées 1990, celles de la « sale guerre », ont été les plus meur­trières. Le chef du PKK – clas­sé par­mi les or­ga­ni­sa­tions ter­ro­ristes par la Tur­quie, les Etats-Unis et l’Union eu­ro­péenne – est em­pri­son­né de­puis 1999. Après l’échec des pour­par­lers, la guerre a for­te­ment re­pris en 2015. La ré­bel­lion ré­clame au­jourd’hui une au­to­no­mie ré­gio­nale. Les Kurdes re­pré­sentent en­vi­ron 20% de la po­pu­la­tion turque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.