La pho­to de la se­maine Su­per Hup­pert

L'Obs - - Sommaire - PAUL DRINKWATER / GET­TY / AFP

« Thank you, thank you, thank you… » L’ac­trice, d’ha­bi­tude si im­pé­né­trable, était au comble de l’émo­tion quand elle s’est vu dé­cer­ner le Gol­den Globe de la meilleure co­mé­dienne dra­ma­tique pour son rôle de femme vio­lée et ven­ge­resse dans « Elle », thril­ler psy­cho­lo­gique si­gné Paul Ve­rhoe­ven. Consi­dé­rée comme une étape dé­ci­sive avant l’at­tri­bu­tion des os­cars, dont la soirée se tien­dra le 24 jan­vier, cette ré­com­pense n’avait pré­cé­dem­ment dis­tin­gué que trois ac­trices fran­çaises : Les­lie Ca­ron en 1964 pour « la Chambre in­dis­crète », Anouk Ai­mée en 1966 pour « Un homme et une femme » et Marion Co­tillard en 2008 pour « la Môme ». « Il y a des gens du monde en­tier dans cette salle, de Chine, d’Amé­rique, d’Eu­rope. N’at­ten­dez pas du ci­né­ma qu’il dresse des murs et des fron­tières », a dé­cla­ré Isa­belle Hup­pert dans un mes­sage direct au pré­sident élu Do­nald Trump, qui a pro­mis d’éri­ger un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.