LA REINE-GAR­ÇON PAR MI­KA KAURISMÄKI

L'Obs - - Critiques - JÉ­RÔME GAR­CIN

Film his­to­rique fin­lan­dais, avec Ma­lin Bus­ka, Sa­rah Ga­don, Mi­chael Ny­q­vist (1h46).

Elle ai­mait fol­le­ment les femmes, les che­vaux et les phi­lo­sophes. En vé­ri­té, la reine de Suède était un roi. C’est ain­si que son père, tué à la ba­taille de Lüt­zen lors­qu’elle avait 6 ans, la dé­si­gna afin qu’elle pût lui suc­cé­der et, à 18 ans, mon­ter sur le trône. Ele­vée comme un gar­çon, Ch­ris­tine gran­dit en pra­ti­quant l’es­crime, l’équi­ta­tion, la pein­ture et les amours sa­phiques. Op­po­sée aux fu­reurs de la guerre et aux ri­gueurs du lu­thé­ra­nisme, re­fu­sant de se ma­rier et de jouer les po­tiches, elle trou­va la force d’im­po­ser ses idées, ré­vo­lu­tion­naires pour le xviie siècle, grâce au corps de sa dame d’hon­neur, la com­tesse Eb­ba Sparre, et à l’es­prit de Re­né Des­cartes, dont elle fit, à la cour, son pyg­ma­lion. En 1654, fa­ti­guée de se battre pour la paix, elle ab­di­qua, se conver­tit au ca­tho­li­cisme, se re­ti­ra à Rome, où elle fut la maî­tresse d’un car­di­nal et mou­rut, à 62 ans. De la pièce que le flam­boyant et sai­sis­sant des­tin de la reine Ch­ris­tine a ins­pi­rée au dra­ma­turge qué­bé­cois Mi­chel Marc Bou­chard, le ci­néaste fin­lan­dais Mi­ka Kaurismäki a ti­ré un film his­to­rique d’un clas­si­cisme re­com­man­dable, bien qu’un peu théâ­tral. Avec, dans le rôle-titre, une convain­cante Ma­lin Bus­ka (à droite, pho­to) (un mix de Björk et de Noo­mi Ra­pace) et une sé­dui­sante Sa­rah Ga­don (à gauche, pho­to) en fa­vo­rite las­cive. A no­ter que Pa­trick Bau­chau se glisse très bien dans l’ha­bit de l’au­teur du « Dis­cours de la mé­thode » et Hip­po­lyte Gi­rar­dot, dans ce­lui de l’am­bas­sa­deur de France. A ce film sur la pas­sion du pou­voir et du dé­sir, il ne manque pas grand-chose, si­non l’émo­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.