Jor­di Sa­vall, le ma­rial pour tous

LLIBRE VERMELL DE MONTSERRAT, DI­RI­GÉ PAR JOR­DI SA­VALL (CD ET DVD ALIAVOX).

L'Obs - - Critiques - JACQUES DRILLON

Le « Livre ver­meil de Montserrat », co­dex co­pié à la fin du xive siècle par des moines de l’ab­baye de Montserrat, en Ca­ta­logne, a sui­vi Jor­di Sa­vall le Ca­ta­lan toute sa vie – il en a gra­vé une pre­mière ver­sion lé­gen­daire en 1973. Tour à tour brillantes, pro­fondes, mé­lan­co­liques, les dix pièces ma­riales conser­vées, qui al­ternent avec des im­pro­vi­sa­tions, sont d’une di­ver­si­té éton­nante. Et tout le goût, toute l’ima­gi­na­tion, de la grosse ving­taine d’ins­tru­men­tistes et chan­teurs, sont re­quis pour rendre compte de cette co­lo­ra­tion, du gris au do­ré, sans la sur­char­ger ni la ter­nir. La so­pra­no María Cris­ti­na Kiehr, pri­mus (pri­ma) in­ter pares, est un exemple idéal de re­te­nue dans la gé­né­ro­si­té vo­cale. Le DVD per­met d’iden­ti­fier la quan­ti­té in­vrai­sem­blable d’ins­tru­ments bi­zarres dont on joue, plus ou moins mau­resques, des re­becs, des du­duks, des neys, des psal­té­rions, des ma­chins, de voir Sa­vall pas­ser de l’un à l’autre (il sait jouer de tout ce qui se frotte, du plus fruste au plus raf­fi­né), don­ner les dé­parts du bout de son ar­chet ou d’un re­gard. Mais le plus écla­tant de ce double al­bum, c’est la ré­con­ci­lia­tion de la li­ber­té et de la ri­gueur : une sorte de pro­fes­sion­na­lisme su­pé­rieur. Rien ne dé­passe, rien n’est dé­ca­lé, et pour­tant ils im­pro­visent plus ou moins. La consigne pa­raît claire : on fait ce qu’on veut, pour­vu que ce­la soit bien ve­nu. Ça l’est tou­jours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.