Ber­ceuses pour pi­rates

THE OFFSHORE PI­RATE, PAR MARC MORVAN (AR­TI­SAN).

L'Obs - - Critiques - G. L.

Si Marc Morvan vi­vait dans une ca­bane de bû­che­ron au fond du Ne­bras­ka, tout le monde l’ap­plau­di­rait comme un de ces song­wri­ters qu’il faut écou­ter au coin du feu, en soignant sa dé­pres­sion hi­ver­nale avec un grog et un bon ro­man. Au lieu de ça, ce pi­rate ayant le mal­heur d’être nan­tais, son disque est sor­ti fin 2016 dans l’in­dif­fé­rence gé­né­rale. Il reste de saison avec ses ar­pèges de gui­tare, quelques notes de pia­no par-ci par-là, des frot­te­ments de cordes qui donnent une élé­gante non­cha­lance à la gra­vi­té de l’en­semble. On pense à « I Will » des Beatles (« At the Heart of the Moun­tain »), à un Do­mi­nique A qui chan­te­rait en an­glais (« Bro­ken Girl »), à la dou­ceur feu­trée des Kings of Con­ve­nience, aux le­çons de mé­lan­co­lie de Nick Drake. Pour rê­vas­ser dans la gri­saille de jan­vier, c’est par­fait.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.