RAFFARIN DOUTE DES PRI­MAIRES

L'Obs - - Le Telephone Rouge -

« La pri­maire ne laisse pas de sé­quelles graves. » Tel est le ju­ge­ment de Jean-Pierre Raffarin, l’un des ex-sou­tiens d’Alain Jup­pé, sa­tis­fait du ras­sem­ble­ment de son camp au­tour de Fran­çois Fillon. Mais l’an­cien Pre­mier mi­nistre es­time que ce qui se passe à gauche peut re­mettre en cause le pro­ces­sus : « Si Ma­cron est dans les son­dages plus fort que ce­lui qui sort de la pri­maire de la gauche, ce­la veut dire que la pri­maire est morte, à gauche comme à droite. Ma­cron a entre les mains un mis­sile an­ti-pri­maires. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.