LE MES­SAGE D’HANANE

L'Obs - - Le Telephone Rouge - S. C. « Ma mère pa­trie », Hanane Char­ri­hi et Ele­na Bru­net, Edi­tions La Mar­ti­nière.

Le ré­cit d’Hanane Char­ri­hi est le meilleur re­mède contre les idées re­çues qui em­poi­sonnent la société fran­çaise. Avec l’aide de notre amie Ele­na Bru­net qui, la pre­mière, fil­ma son té­moi­gnage pour « l’Obs », cette jeune Ni­çoise de 27 ans ra­conte le par­cours de sa mère, Fa­ti­ma Char­ri­hi, pre­mière vic­time de l’at­ten­tat de Nice, le 14 juillet 2016. Ori­gi­naire du Ma­roc, pay­sanne et anal­pha­bète, Fa­ti­ma a ap­pris seule à dé­chif­frer le fran­çais avant d’éle­ver ses deux frères et sa soeur dans le dé­sir de s’ac­com­plir et d’être in­dé­pen­dants. Dans la re­li­gion, aus­si. Hanane porte le hi­jab. Après l’at­ten­tat qui lui a ra­vi sa mère, elle a dû su­bir le re­jet et les in­sultes. Qui mieux qu’elle peut res­sen­tir la mons­trueuse ab­sur­di­té des crimes fa­na­tiques ? « On ne veut plus de vous ici ! » lui lance un homme, sur la pro­me­nade des An­glais, trois jours après le car­nage. « Nos lu­mières, il ne faut pas les sa­cri­fier à cette peur. La France est de­bout, elle doit s’ac­cro­cher à ses va­leurs de li­ber­té, d’éga­li­té et de fra­ter­ni­té », conclut Hanane.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.