Sea, surf & squales

LES GAR­ÇONS DE L’ÉTÉ, PAR RE­BEC­CA LIGHIERI, P.O.L, 446 P., 19 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - GRÉ­GOIRE LE­MÉ­NA­GER

Re­bec­ca Lighieri ne s’ap­pelle pas que Re­bec­ca Lighieri. Elle « pu­blie aus­si sous le nom d’Em­ma­nuelle Baya­mack-Tam », nous in­forme ai­ma­ble­ment son édi­teur. A vrai dire, on s’en fiche un peu : le pré­nom hit­ch­co­ckien de Re­bec­ca va très bien à la ro­man­cière des « Gar­çons de l’été ». Son livre est un puis­sant thriller cho­ral, cen­tré sur une fa­mille qui a tout pour être heu­reuse : un pa­pa, une ma­man, une mai­son du cô­té de Biar­ritz, une pe­tite fille, deux grands gar­çons dingues de surf. Sauf que, de­puis que ce sport-là a fait son en­trée en lit­té­ra­ture avec « Ré­pa­rer les vi­vants » de May­lis de Ke­ran­gal, on sait qu’il at­tire la tra­gé­die comme l’hy­bris an­tique le châ­ti­ment di­vin. Ça ne rate pas : un des gar­çons se fait bouf­fer une jambe par un re­quin, à La Réunion, et tout part en vrille. D’abord plom­bé par une sorte de rai­deur sty­lis­tique et nar­ra­tive, le ro­man s’as­sou­plit, se ren­force et se tend pour glis­ser ir­ré­sis­ti­ble­ment vers son but, in­ven­ter un ly­risme in­édit en ma­ni­pu­lant le jar­gon des sur­feurs, et dy­na­mi­ter les men­songes qui sont le ci­ment de toutes les fa­milles du monde. L’en­fer est pa­vé de pas­sions très hu­maines, la fo­lie aus­si.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.