La mode pour tous

L'Obs - - Sommaire - Par SO­PHIE FONTANEL

Vu le nombre de tweets heb­do­ma­daires de Do­nald Trump, vous avez peut-être ra­té ce­lui dans le­quel le pré­sident des Etats-Unis ap­pelle à ache­ter les pro­duits d’une marque amé­ri­caine de sports­wear : L.L.Bean. Le tweet date du 12 jan­vier dernier. Pen­dant sa cam­pagne, Do­nald Trump a été sou­te­nu par la pro­prié­taire de L.L.Bean, la­quelle a fi­nan­cé (avec ses propres de­niers) le can­di­dat ré­pu­bli­cain. Do­nald Trump la re­mer­cie en ces termes : « Les gens vont encore plus vous sou­te­nir main­te­nant. Ache­tez L.L.Bean. » Que ceux qui se­raient en train de se dire « Al­lons bon, v’là la Mode pour tous qui se mêle de po­li­tique » se ras­surent : je ne me mêle que de pu­bli­ci­té. La pu­bli­ci­té et la mode, voyez-vous, en­tre­tiennent une re­la­tion… euh… comment dire… né­ces­saire et sub­tile. C’est pour ça que votre ser­vi­teuse connaît bien ce do­maine. Et la mode et la pu­bli­ci­té ont leurs codes. Par exemple, l’usage in­ter­dit d’écrire noir sur blanc, pu­bli­que­ment : « Mer­ci Bi­dule de nous avoir fi­lé du blé… Ah ça, vous n’al­lez pas le re­gret­ter. D’ailleurs, lec­teurs de “l’Obs”, ache­tez les pro­duits de Bi­dule ! » On ne fait pas ça. Vous avez le droit de croire que c’est mon­naie cou­rante, mais ça ne l’est pas. On se bat chaque jour pour échap­per à cette fu­neste re­la­tion de cause à ef­fet. Et on le fait pour pré­ser­ver un rap­port de force sans le­quel tout le monde per­drait. Quoi qu’en pense Do­nald Trump, ça ne peut pas être don­nant-don­nant. Les marques elles-mêmes savent qu’il faut deux camps. Et qu’on ne peut pas ache­ter les gens, en fait. Et que si la seule vé­ri­té est l’ar­gent, alors bien­tôt plus rien ne se­ra d’or. Sauf que Do­nald Trump, ça, il s’en fiche comme de sa pre­mière tein­ture ! Il met les pé­pètes au centre de tout, et c’est tout. L’iro­nie de la chose : les sacs L.L.Bean sont ma­gni­fiques (vrai­ment), à ce­ci près que la moi­tié des Etats-Unis les juge dé­sor­mais in­jouables. Parce que Trump les conseille ! Car qui sont les clients de L.L.Bean ? Les bo­bos et les gens de la mode ! Comme ça tombe…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.