CES EN­QUÊTES QUI FRAGILISENT NE­TA­NYA­HOU

L'Obs - - Grands Formats - H. G.-B.

La jus­tice en­quête sur les ca­deaux re­çus par la fa­mille Ne­ta­nya­hou de la part de cer­taines de leurs re­la­tions. L’une d’elles, Ar­non Mil­chan, un pro­duc­teur is­raé­lien ins­tal­lé à Hol­ly­wood, vient ain­si de four­nir aux en­quê­teurs des fac­tures d’un mon­tant de près de 100 000 eu­ros de ci­gares (Co­hi­ba Si­glo V) et de cham­pagne (Dom Pé­ri­gnon ro­sé) of­ferts au Pre­mier mi­nistre et à son épouse au cours de la der­nière dé­cen­nie. Leur fils Yair, de­ve­nu l’un des proches conseillers de son père, a éga­le­ment bé­né­fi­cié des lar­gesses d’un mil­liar­daire aus­tra­lien, James Pa­cker. Des dons dont le pro­cu­reur gé­né­ral Avi­chai Man­del­blit tente de vé­ri­fier s’ils étaient ré­com­pen­sés par des passe-droits et qui ont va­lu au Pre­mier mi­nistre et à sa fa­mille d’être en­ten­dus plu­sieurs fois par la po­lice au cours des der­nières se­maines. Pour­quoi, par exemple, le Pre­mier mi­nistre est-il in­ter­ve­nu trois fois en 2014 au­près du se­cré­taire d’Etat amé­ri­cain John Ker­ry afin d’ac­cé­lé­rer l’ob­ten­tion d’un vi­sa pour Ar­non Mil­chan ?

Le mil­liar­daire aus­tra­lien James Pa­cker (à g.) et le pro­duc­teur is­raé­lien Ar­non Mil­chan (au centre) écou­tant Ne­ta­nya­hou au Congrès, à Wa­shing­ton, en 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.