LES MILLE TA­LENTS D’EURIDICE GUSMAO

L'Obs - - Critiques - D. J.

PAR MARTHA BATALHA, TRA­DUIT DU POR­TU­GAIS (BRÉ­SIL) PAR DINIZ GALHOS De­noël, 256 p., 19,90 eu­ros.

Est-ce parce qu’An­te­nor est un homme im­por­tant qu’Euridice dé­cide de l’épou­ser? La jeune femme, ce­pen­dant, ne tarde pas à dé­chan­ter. Confi­née dans sa vie de femme au foyer, elle s’en­nuie d’au­tant plus qu’elle a connu, avec sa soeur Gui­da, l’en­fance exu­bé­rante des quar­tiers po­pu­laires de Rio. Mais Euridice a plus d’un tour dans son sac : elle se met à la cui­sine avec fé­bri­li­té, avant de se dé­cou­vrir une pas­sion pour la cou­ture. Les élé­gantes du quar­tier ne tardent pas à rap­pli­quer. Dans un pre­mier ro­man, qui a été best-sel­ler au Bré­sil, Martha Batalha dresse avec hu­ma­ni­té et drô­le­rie le por­trait d’une femme prête à tout pour se li­bé­rer du joug conju­gal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.