BRITTEN : TROIS SUITES PAR NOÉMI BOU­TIN (VIO­LON­CELLE)

L'Obs - - Critiques - JACQUES DRILLON

NoMadMu­sic.

Britten a écrit ces trois suites pour Ms­ti­slav Ros­tro­po­vitch. Trois suites en hom­mage à Bach, et qui fi­gurent en bonne place dans le mince cor­pus de pièces pour le vio­lon­celle seul. Trois suites grin­çantes ou ly­riques, mys­té­rieuses ou per­cu­tantes. Comme toute la mu­sique de Britten, elles ré­vèlent un sens théâ­tral ai­gu : elles vont di­rec­te­ment au coeur, à l’es­prit, par­fois à l’es­to­mac. Avec sa fougue et sa pré­ci­sion, sa so­no­ri­té ample et gé­né­reuse, Noémi Bou­tin rend compte par­fai­te­ment de l’es­prit tra­gique, ou du moins dra­ma­tique, de ces oeuvres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.