Yes We Queer

CO­MING OUT de Frank Ocean, re­pen­tirs de JAY Z, hé­ros de sé­ries gays… L’HO­MO­PHO­BIE est une va­leur en baisse chez les ar­tistes noirs amé­ri­cains

L'Obs - - Culture - Par FA­BRICE PLISKIN

très mâle. Les rap­peurs Soul­ja Boy et Ch­ris Brown ont dé­ci­dé de s’af­fron­ter dans un match de boxe, en mars, à Du­baï. Le rap­peur amé­ri­cain est, par es­sence, un om­bra­geux per­for­meur de la vi­ri­li­té. Sa pa­no­plie se­rait in­com­plète si, dans ses textes, il ne pro­di­guait pas les mots comme « ta­pettes » et autres up­per­cuts ho­mo­phobes. On dit sou­vent que l’ho­mo­pho­bie, au sein de la com­mu­nau­té noire amé­ri­caine, prend ses ra­cines dans l’his­toire de l’es­cla­vage. On at­tri­bue cette haine

Le chan­teur Frank Ocean, au­teur du disque « Blonde ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.