La fête à Beau­bourg

CENTRE POM­PI­DOU, LE 4 FÉ­VRIER DE 11 HEURES À 2 HEURES, LE 5 FÉ­VRIER DE 11 HEURES À 21 HEURES. RENS. : WWW.CENTREPOMPIDOU.FR

L'Obs - - Critiques - BER­NARD GÉNIÈS

De­puis son ou­ver­ture en 1977, le Centre Pom­pi­dou a ac­cueilli plus de 102 mil­lions de vi­si­teurs. Pour souf­fler les bou­gies de son qua­ran­tième an­ni­ver­saire, ce­lui-ci ouvre grand ses portes du­rant le pre­mier wee­kend de fé­vrier. Pas de files d’at­tente en vue puisque toutes les ex­pos et les évé­ne­ments seront libres d’ac­cès. Outre la vi­site des col­lec­tions per­ma­nentes, on pour­ra donc voir ou re­voir « Cy Twom­bly », « JeanLuc Mou­lène » ou « Gas­ton La­gaffe ». De nom­breuses ac­ti­vi­tés et ren­contres sont éga­le­ment pré­vues à tous les étages du bâ­ti­ment. Au ni­veau –1, le ri­deau conçu par Georges Braque et des­ti­né au dé­cor de « Sa­lade » (bal­let créé en 1924, cho­ré­graphe de Léo­nide Mas­sine, mu­sique de Da­rius Mil­haud), se­ra pré­sen­té pour la pre­mière fois dans l’en­vi­ron­ne­ment d’une salle de spec­tacle. Au Fo­rum, To­bias Gut­mann ins­tal­le­ra son Face-o-mat, une pe­tite ma­chine bri­co­lée qu’il a trim­bal­lée à tra­vers le monde (plus de 110 000 km au comp­teur) : grâce à elle l’ar­tiste suisse des­sine, en moins de 3 mi­nutes, le por­trait des vi­si­teurs. Par­mi les autres in­vi­tés de cette ker­messe fes­tive, on re­mar­que­ra l’éton­nant Prieur de la Marne, DJ fran­çais pas comme les autres qui réa­li­se­ra ici une créa­tion in­édite ce­pen­dant que Maxime Echar­dour don­ne­ra un « concert de verres », hom­mage au film de Fel­li­ni « Et vogue le na­vire ». Des troupes de théâtre et de mu­si­ciens, des confé­ren­ciers es­piègles (pour les vi­sites des col­lec­tions per­ma­nentes), une fan­fare dé­jan­tée (entre jazz, punk et funk) vien­dront eux aus­si souf­fler les bou­gies de cette cé­lé­bra­tion pla­cée sous le signe de l’in­at­ten­du, de l’hu­mour et, comme au­rait dit Pi­cas­so, de la joie de vivre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.