LA FI­NANCE HÉ­SITE ENTRE MA­CRON ET FILLON

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

« Tous mes potes à Londres, les tra­ders, les as­so­ciés des banques d’af­faires sont pro-Ma­cron », s’amuse le di­ri­geant d’un grand ca­bi­net d’ana­lyse fi­nan­cière pa­ri­sien. Pas en­core tou­ché par la grâce mais sé­duit par l’in­tel­li­gence du per­son­nage – « Il a une vraie pen­sée po­li­tique et on voit qu’il s’est tor­tu­ré le cer­veau quand il était jeune » –, l’an­cien ban­quier glis­se­ra néan­moins dans l’urne un bul­le­tin Fillon. A Pa­ris, la par­tie n’est pas en­core ga­gnée pour le lea­der d’En Marche ! : « Ne fais pas le con sur l’ISF et on te sou­tien­dra », au­raient dit en sub­stance quelques grands noms de la fi­nance à Em­ma­nuel Ma­cron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.