LEILA OUADAH

50 ans, di­rige une en­tre­prise du bâ­ti­ment à Ros­ny-sous-Bois (Seine-Saint-De­nis).

L'Obs - - L'infographie -

« Beau­coup de femmes cherchent un em­ploi, et le sec­teur du bâ­ti­ment est en manque de bras. Et pour­tant, il y a très peu de na­nas sur les chan­tiers ! Il y a seule­ment 2,1% de femmes par­mi les ou­vriers du se­cond oeuvre, c’est-à-dire ceux qui s’oc­cupent de la toi­ture, de l’élec­tri­ci­té, de la plom­be­rie, de la pein­ture… Le chan­tier reste donc un uni­vers très lar­ge­ment mas­cu­lin. Les men­ta­li­tés évo­luent trop len­te­ment. Je pense qu’il fau­drait faire en sorte que, dans les mar­chés pu­blics, un quo­ta d’heures de tra­vail ré­ser­vées aux femmes puisse être im­po­sé lors­qu’il s’agit de construc­tion. Ce­la pour­rait s’in­té­grer aux clauses d’in­ser­tion so­ciale qui existent dé­jà. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.