KLÔ PELGAG L’ÉTOILE THORACIQUE

L'Obs - - Critiques - SOPHIE DELASSEIN

Za­mo­ra

Pri­mée à plu­sieurs re­prises pour « l’Al­chi­mie des monstres » (2013), Klô Pelgag, le nou­vel es­poir fé­mi­nin du Qué­bec, nous en­voie un deuxième al­bum. Mais « l’Etoile thoracique » est aus­si lim­pide que son titre. Sur fond d’ar­ran­ge­ments sur­char­gés, brouillons, la chan­teuse dite ba­roque vo­ca­lise des pa­roles pour la plu­part im­pé­né­trables d’une voix haut per­chée. Entre « les Fer­ro­fluides-fleurs », « le Sexe des étoiles » et « l’Ap­pa­ri­tion de la Sain­teE­toile thoracique », on s’y perd, on s’im­pa­tiente, on se lasse. Alors on l’aban­donne à son monde oni­rique, clos, où l’idée de par­tage est in­exis­tante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.