#ins­ta couture!

Une jambe cas­sée a obli­gé notre chro­ni­queuse de mode à suivre les dé­fi­lés de haute couture… sur Ins­ta­gram. Pas­sion­nante ex­pé­rience

L'Obs - - Critiques - Par SOPHIE FONTANEL

RABIH KAYROUZ

Même sur les pho­tos, on res­sent à quel point la salle est bon­dée. Les man­ne­quins se fau­filent entre les spec­ta­teurs. Les images sont nettes parce que les mo­dèles avancent dou­ce­ment. Pour­quoi ? Un mu­si­cien joue en live (on l’en­tend sur les vi­déos) un air très lent et elles suivent le rythme. Une am­biance émane de tout ça. Ce mé­lange de sa­cré et d’in­time de Rabih Kayrouz. Une robe rouge, d’une grande sim­pli­ci­té, se­ra re­pos­tée par plein de gens.

SCHIAPARELLI

Place Ven­dôme (in­di­qué sur les posts), dans leur nou­velle bou­tique. Sur les vi­déos, on voit à la fois le po­dium et la vue sur la place: évo­ca­tion d’un luxe to­tal. Les im­pri­més ul­tra pho­to­gé­niques( coeurs rouges géants, no­tam­ment) des vê­te­ments sont pos­tés à la vi­tesse de l’éclair. Une robe de­vient vi­rale, elle est rose sho­cking avec une échan­crure en trou de ser­rure entre les seins. A la fois ar­chaïque et fu­tu­riste, très gra­phique. Ins­ta­gram adore ce qui est visuel, on s’en doute.

DIOR

Un es­pace fer­mé au fond du Mu­sée Ro­din, trans­for­mé en jar­din avec murs vé­gé­taux et herbe par­tout. Une pho­to des sièges vides re­cou­verts de « vrai » ga­zon (et pe­tits cous­sins de ve­lours verts) est re­pos­tée dans le monde en­tier. Bien vite, gros suc­cès aus­si des robes va­po­reuses, poé­tiques. L’une, avec un bou­quet bro­dé des­sus et des franges, une mer­veille! Presque per­sonne ne pu­blie les te­nues noires strictes mais sa­vam­ment peu guin­dées qui ouvrent le show. Sans doute ju­gées moins spec­ta­cu­laires, mais d’un chic!

ARMANI PRI­VÉ

Pho­tos backs­tage ma­gni­fiques. A se de­man­der pour­quoi les autres marques n’en font pas au­tant. Ça per­met d’avoir des gros plans. Tout est orange. Une robe at­tire l’at­ten­tion de tous: des pans de soie (orange, évi­dem­ment), or­nés d’un gi­gan- tesque plas­tron en maille à fa­cettes do­rées. Re­gar­dez-la bien, vous la ver­rez dans tous les ma­ga­zines. Elle a beau­coup plu.

CHANEL

Des tailleurs, des tailleurs, des tailleurs. C’est la fo­lie tel­le­ment ça colle à un dé­sir de tailleur qui nous monte là, ces temps-ci. Les cou­leurs pas­tel dé­modent tout ce qui est vif, en quelques pas­sages. Certes, les pho­tos sont aus­si froides que le temps de­hors, rap­port au dé­cor en mi­roir, qui gèle tout, mais peu im­porte: jus­qu’en Co­rée les gens es­saient de zoo­mer sur les pho­tos pour ca­drer une cein­ture pré­sente sur presque tous les looks. On risque de beau­coup la voir ! Et de se re­mettre en tailleur…

GIVENCHY

Énorme buzz réunis­sant à la fois le man­ne­quin Ken­dall Jen­ner (fa­mille Kar­da­shian, pour les ni­veaux 1) et une robe en ma­dras, mais re­mas­té­ri­sée go­thique. Si cette robe ne se re­trouve pas à être la plus imi­tée de la sai­son pro­chaine, c’est que les co­pieurs ont ren­du l’âme.

MAI­SON MARGIELA

Una­ni­mi­té sur la robe de ma­riée to­ta­le­ment noire. Mais la pho­to re­prise est cu­rieu­se­ment celle o cielle des pho­to­graphes en bout de po­dium. Pour la trou­ver prise sous un autre angle, il faut fouiller le ha­sh­tag #mai­son­mar­gie­la où, en­fin, à un mo­ment, on voit le man­ne­quin (Li­dia Ju­di­ckaite), en backs­tage, te­nant en l’air des pans de la robe si vo­lu­mi­neuse. En fouillant mieux, une vi­déo où on voit la robe vo­ler dans les airs. Tout ça ne donne en­vie que d’une chose : voir da­van­tage d’images prises sous un angle ori­gi­nal.

JEAN PAUL GAULTIER

Joyeux fou­toir sous le ha­sh­tag #jean­paul­gaul­tier, avec aus­si beau­coup d’images d’ar­chives que les gens res­sortent pour cla­mer leur amour de la marque. Pour le show qui nous in­té­resse, un net en­goue­ment pour les tailleurs­pan­ta­lons. Tout le monde en veut un, et Jean Paul Gaultier pour­rait te­nir une mas­ter class sur ce su­jet.

VA­LEN­TI­NO

Les ha­bits sont sobres et ins­pi­rants. Enorme écho d’un pon­cho du soir: un grand lé de tis­su (ça des­cend jus­qu’aux pieds) avec un trou pour la tête. Quel­qu’un, dans un com­men­taire, fait re­mar­quer que ce­la rap­pelle une te­nue de la prin­cesse Eli­za­beth Ba­gaya de To­ro, femme po­li­tique ou­gan­daise ul­tra­culte dans la mode. Les shows Va­len­ti­no ap­pellent la culture. Et rap­pellent que la haute couture sait aus­si être de la haute culture.

GIVENCHY

SCHIAPARELLI

DIOR

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.