La pho­to de la semaine Bo­bi­gny s’em­brase

L'Obs - - Sommaire -

Le gaz la­cry­mo­gène ti­ré dans la foule re­pousse les jeunes vers la sta­tion de mé­tro. Loin des vi­seurs de Flash-Ball, je dé­couvre les larmes aux yeux (à cause du gaz) cette scène apo­ca­lyp­tique en contre­bas : la des­truc­tion de la gare rou­tière de Bo­bi­gny comme ré­plique à l’hos­ti­li­té de la po­lice. Celle-ci ren­voyant comme seule ré­ponse, en­core et en­core, des gaz, comme si un ri­deau de fu­mée pou­vait mas­quer le pro­blème d’une jeu­nesse en quête de jus­tice pour Théo, vic­time d’un viol. Ce ras­sem­ble­ment pa­ci­fique a pris l’al­lure d’un champ de ba­taille. Une fo­lie col­lec­tive s’em­pare de la rue. Je vois une di­zaine de ma­ni­fes­tants re­tour­ner une voi­ture in­cen­diée. Ces jeunes disent res­sen­tir la pré­sence po­li­cière quo­ti­dienne et les contrôles d’iden­ti­té ren­for­cés jus­ti­fiés par l’état d’ur­gence comme une pro­vo­ca­tion. « Il est im­por­tant que tout le monde soit dans la rue, peu im­porte la re­li­gion ou le genre », me confient deux jeunes filles après qu’un homme m’eut de­man­dé vio­lem­ment d’ar­rê­ter de pho­to­gra­phier une jeune femme voi­lée de­vant une voi­ture en feu.

ROSE LE­CAT / HANS LU­CAS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.