La fugue du vio­lo­niste

PRE­MIÈRES NEIGES SUR PON­DI­CHÉ­RY, PAR HU­BERT HAD­DAD, ZULMA, 192 P., 17,50 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - CLAIRE JULLIARD

A l’is­sue d’un concert don­né à Tel-Aviv avec le Phil­har­mo­nique, le vio­lo­niste Ho­chéa Meint­zel, in­ti­me­ment meur­tri par un at­ten­tat, dé­clare : « Je ne suis plus is­raé­lien et je ne veux plus être juif, ni homme, ni rien qui vou­drait pré­tendre à un quel­conque hé­ri­tage. » Après le scan­dale pro­vo­qué par ces pro­pos ir­ré­vo­cables, il quitte Is­raël sans idée de re­tour. A l’in­vi­ta­tion d’un fes­ti­val de musique car­na­tique, le vieil homme dé­barque à Chen­nai, en Inde du Sud. Gui­dé par la douce Mu­tus­wa­mi, il s’im­merge dans ce pays in­con­nu et fas­ci­nant et s’y en­fonce comme dans un dé­dale. Son pé­riple le mè­ne­ra de Pon­di­ché­ry à la côte de Ma­la­bar. Mais rien ne peut lui faire ou­blier son drame : la perte de sa pro­té­gée Sam­ra, dont le vi­sage le vi­site en­core du­rant les nuits suf­fo­cantes. Comme le hante tou­jours le sou­ve­nir du ghetto de Lodz, où il vé­cut en­fant. A Fort Co­chin, pris dans un cy­clone, il se ré­fu­gie avec un étran­ger dans l’an­tique sy­na­gogue. Quelques fi­dèles, otages comme lui de la tem­pête, évoquent alors la geste des juifs in­diens. Ponc­tué par cette élé­gie, le nouveau ro­man d’Hu­bert Had­dad (pho­to) est un conte en­voû­tant. L’his­toire d’un homme aux prises avec sa conscience, son iden­ti­té et ses ori­gines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.