LE COUP DE GUEULE D’ÉRIC DE MONT­GOL­FIER

L'Obs - - En Couverture - MA­THIEU DELAHOUSSE

En pleine a aire Fillon, l’an­cien pro­cu­reur de Nice jette un pa­vé dans la mare. Se­lon lui, la jus­tice est en me­sure de se sai­sir de tous les cas de par­le­men­taires fai­sant tra­vailler leur fa­mille. « Le fait d’em­ployer son ma­ri, sa femme, son fils ou sa fille comme as­sis­tant par­le­men­taire consti­tue le dé­lit de prise illé­gale d’in­té­rêt : les dé­pu­tés ou sé­na­teurs qui le pra­tiquent ain­si ont à la fois le choix du re­cru­te­ment, la maî­trise de l’opé­ra­tion et ils en tirent un bé­né­fice di­rect. Or la loi pré­cise spé­ci­fi­que­ment ces condi­tions. Il y au­rait ma­tière à pour­suivre », a rme-t-il. En­ga­gé pour cette cam­pagne au­près de Be­noît Ha­mon, Eric de Mont­gol­fier ajoute que cette pra­tique au­rait dû être pros­crite de­puis long­temps sur le plan mo­ral : « On élit un par­le­men­taire et non sa fa­mille. Nous ne sommes plus au temps des rois et de leurs dau­phins, lance-t-il. Les fa­milles peuvent tra­vailler si elles le veulent… mais de fa­çon bé­né­vole. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.