DARK PAR EDGARDO COZARINSKY, TRA­DUIT DE L’ES­PA­GNOL (AR­GEN­TINE) PAR JEANMA­RIE SAINT-LU

L'Obs - - Critiques - V. C.-G.

Gras­set, 144 p., 14 eu­ros.

Le « vieil écri­vain » pris de crises de pa­nique qui cherche « un re­mède dans les mots » a beau­coup de points com­muns avec l’au­teur de ce court et en­voû­tant ro­man d’ap­pren­tis­sage. Il se re­mé­more un évé­ne­ment cru­cial de son ado­les­cence à Bue­nos Aires, dans les an­nées 1950 : sa ren­contre avec An­drés, qui va l’ini­tier aux mi­lieux et aux plai­sirs de la nuit por­tègne. Cette re­la­tion fi­liale tein­tée d’érotisme in­avoué, qui pren­dra fin bru­ta­le­ment, li­bé­re­ra le jeune homme de son car­can pe­tit­bour­geois et po­se­ra les fon­de­ments de sa car­rière lit­té­raire. « An­drés se­rait le pre­mier per­son­nage connu en de­hors des livres à qui il pour­rait prê­ter des traits de fic­tion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.