Pa­ra­no sto­ry

LE DIA­BO­LIQUE DOC­TEUR MABUSE, PAR FRITZ LANG. PO­LAR AL­LE­MAND, AVEC WOLF­GANG PREISS, DAWN ADDAMS, PE­TER VAN EYCK (1960, 1H45).

L'Obs - - Critiques - F. F.

Le der­nier film de Fritz Lang, re­ve­nu des Etats-Unis en Al­le­magne. Le vieux ci­néaste (70 ans) y re­trouve son sa­laud fa­vo­ri, le Dr Mabuse [Wolf­gang Preiss, à droite pho­to] (dé­jà fil­mé dans deux épi­sodes, l’un en 1922, l’autre en 1933), et in­vente une in­trigue qui dé­fie le bon sens. Un voyant est as­sas­si­né, un jour­na­liste aus­si, l’ins­pec­teur Cor­ne­lius en­quête, un mil­lion­naire s’ins­talle dans un hô­tel, où il ren­contre une femme me­na­cée et vas-y, dé­brouille-toi avec ce scé­na­rio sur le­quel plane l’ombre du mal­veillant Mabuse. C’est jus­te­ment ce qui fait le charme du film, ce cô­té sur­an­né des an­ciens feuille­tons : re­bon­dis­se­ments, se­crets, chas­sés-croi­sés, sombre me­nace… L’oc­ca­sion, aus­si, de re­voir Dawn Addams, char­mante ac­trice an­glaise des fif­ties à la car­rière mé­téo­rique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.