JESCA HOOP MEMORIES ARE NOW

L'Obs - - Critiques - FRAN­ÇOIS ARMANET

Sub Pop/Pias Son men­tor Tom Waits avait ain­si dé­fi­ni la mu­sique de celle qui fut la nou­nou de ses en­fants : « C’est comme na­ger dans un lac à mi­nuit. » A 40 ans pas­sés, l’in­clas­sable Jes­si­ca (« Jesca ») Hoop livre son al­bum le plus abou­ti. Avec l’aide de Blake Mills, al­ter ego de dix ans son ca­det et pro­duc­teur pro­dige (Ala­ba­ma Shakes, Fiona Apple…). Neuf titres in­tenses : blues aha­né d’une Kate Bush ru­gueuse, folk psal­mo­dié en Björk ins­pi­rée, boucles acous­ti­co-mi­ni­ma­listes à la Lau­rie An­der­son et gos­pel en­ra­ci­né dans son en­fance mor­mone. Jesca, qui quit­ta le bleu ca­li­for­nien pour les brumes man­cu­niennes au len­de­main de son pre­mier disque, chante peurs et es­poirs in­fi­nis, cartes du coeur et étoiles qui meurent. Ha­bi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.