Al­ler simple

Bâ­tie sur les rives du lac On­ta­rio, la plus grande ville du Ca­na­da est l’une des plus cos­mo­po­lites du monde, où règnent le street art et la cul­ture des cock­tails

L'Obs - - Chronique - Par MA­RIA CA­NA­BAL

To­ron­to, bouillon de cultures

E n dia­lecte iro­quois, To­ron­to veut dire « l’en­droit où l’on se ren­contre », dé­fi­ni­tion qui lui colle par­fai­te­ment à la peau. Au­tre­fois ré­pu­tée en­nuyeuse et pu­ri­taine, la ci­té ca­na­dienne a mo­der­ni­sé ses quar­tiers ou­vriers, a trans­for­mé des zones in­dus­trielles en pôles créa­tifs, où s’ins­tallent dé­sor­mais ga­le­ries et stu­dios dans de vastes en­tre­pôts. Bouillon­nante et mul­ti­cul­tu­relle, elle est une mo­saïque de quar­tiers eth­niques dont le pay­sage cu­li­naire est le pre­mier bé­né­fi­ciaire, avec six Chi­na­towns dis­tincts, sans par­ler de Lit­tle Iran, de Lit­tle In­dia, du po­pu­laire Greek­land ou du bran­ché Lit­tle Ita­ly.

DIS­TIL­LER DE L’ART

Dans l’est de la ville, le quar­tier de Dis­tille­ry ras­semble le plus grand com­plexe de bâ­ti­ments in­dus­triels vic­to­riens d’Amé­rique. Fer­mée en 1990, la dis­til­le­rie de whis­kyGoo­de­rham & Worts (pho­to) s’est mé­ta­mor­pho­sée en hub cultu­rel. Chez Dis­till, vous trou­ve­rez des bi­joux et vê­te­ments de jeunes de­si­gners ca­na­diens. A la ga­le­rie Cor­kin, les oeuvres d’ar­tistes en­ga­gés, qui abordent les thèmes du dé­ve­lop­pe­ment du­rable, du consu­mé­risme et de l’iden­ti­té. Un pe­tit creux ? El Ca­trin, avec sa fa­bu­leuse fresque peinte par trois ar­tistes mexi­cains et son su­perbe pa­tio, sert une au­then­tique cui­sine tra­di­tion­nelle mexicaine. Dis­till, 24 Tank House Lane. Cor­kin Gal­le­ry, 7 Tank House Lane.

El Ca­trin, 18 Tank House Lane

GRI­GNO­TER GLO­BAL

In­con­tour­nables du quar­tier Ken­sing­ton Mar­ket : la Tor­tería San Cosme pour ses tor­tas de porc brai­sé et The Witches Brew pour son kom­bu­cha pres­sion (bois­son mon­gole). Vous trou­ve­rez les meilleurs dim sum chez Rol San. Plus de cent ans après l’ins­tal­la­tion des pre­miers im­mi­grants juifs, le chef An­tho­ny Rose pro­pose chez Fat Pa­sha une cui­sine yid­dish fraîche et re­nou­ve­lée. Pour un bar­be­cue ra­be­lai­sien, di­rec­tion Big Crow, connu de tous les To­ron­tois. Pour une am­biance iza­kaya, di­rec­tion Ima­ni­shi, ca­ché et sans en­seigne au sein de Lit­tle Por­tu­gal. Quant au bis­trot-can­tine Ant­ler, il pro­pose un me­nu ba­sé sur la chasse et des cock­tails à base de plantes et de baies. Un must.

Tor­tería San Cosme, 181 Bald­win St. The Witches Brew, 160 Bald­win St. Rol San, 323 Spa­di­na Av. Fat Pa­sha, 414 Du­pont St. Big Crow, 176 Du­pont St.

Ima­ni­shi, 1330 Dun­das St. W. Ant­ler, 1454 Dun­das St.

SE­RIAL SHOP­PING

Au car­re­four de quatre an­ciennes lignes de che­min de fer, le quar­tier de Junc­tion Tri­angle est sans au­cun doute le plus hype de la ville. Il est spé­cia­li­sé dans les marques lo­cales et on adore He­len + Hil­de­gard pour ses thés et pro­duits de beau­té à base de plantes, Op­ti­cia­na­do pour ses mon­tures de lu­nettes vin­tage, Pan­de­mo­nium pour ses livres et ses vi­nyles, et sur­tout la bou­tique Mjölk (« lait » en sué­dois), qui pré­sente, dans un rêve de mi­ni­ma­lisme et lu­mière dia­phane, des ob­jets ca­na­diens, sué­dois et ja­po­nais.

He­len + Hil­de­gard, 3036 Dun­das St West. Op­ti­cia­na­do, 2919 Dun­das St. W. Pan­de­mo­nium, 2920 Dun­das St W. Mjölk, 2959 Dun­das St. W.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.