NGUYÊN LÊ & NGÔ HÔNG QUANG HÀ NÔI DUO

L'Obs - - Critiques - BER­NARD GÉ­NIÈS

ACT

Le gui­ta­riste Nguyên Lê hisse le dra­peau d’une Asie sans fron­tière. Pour ce nou­vel al­bum, il a ras­sem­blé une belle pe­tite co­horte de mu­si­ciens viet­na­mien, ja­po­nais, in­dien, au mi­lieu de la­quelle le trom­pet­tiste ita­lien Pao­lo Fre­su vient tran­quille­ment faire son miel. Les dix titres mêlent mu­sique tra­di­tion­nelle, jazz et blues, pré­textes à de su­perbes dia­logues entre les in­ci­sions hen­drixiennes de Nguyên Lê et les sa­vantes mé­lo­pées du chan­teur et mul­ti-ins­tru­men­tiste Ngô Hông Quang. A écou­ter en prio­ri­té : « Beg­gar’s Love Song » et « Si­lent­ly Grows the Rice », les deux titres phares d’un disque qui net­toie sé­rieu­se­ment les oreilles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.