Kou­del­ka le va­ga­bond

JO­SEF KOU­DEL­KA, LA FA­BRIQUE D’EXILS. JUS­QU’AU 22 MAI. CENTRE GEORGES-POMPIDOU, PARIS-4E. CA­TA­LOGUE DE L’EX­PO­SI­TION, CENTRE POMPIDOUXAVIER BARRAL, 160 P., 42 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - B. G.

Pour Jo­sef Kou­del­ka, la pho­to­gra­phie est un mode de vie (ci-des­sus, « le Parc de Sceaux », 1987). Né en 1938 en Tché­co­slo­va­quie, cet in­gé­nieur aé­ro­nau­tique a pho­to­gra­phié l’in­va­sion de son pays par les troupes so­vié­tiques au cours de l’été 1968. Ré­fu­gié en Eu­rope de l’Ouest, il pu­blie « Gi­tans. La fin du voyage », un des grands livres de la pho­to­gra­phie du xxe siècle. Lui suc­cé­de­ra en 1988 la pre­mière édi­tion d’« Exils », autre ou­vrage com­po­sé à la suite de ses pé­ré­gri­na­tions eu­ro­péennes dans le monde des gens du voyage. On re­trouve ici une tren­taine des pho­to­gra­phies de cette sé­rie, aug­men­tées d’un en­semble de cli­chés in­édits, par­mi les­quels de nom­breux au­to­por­traits sai­sis par le pho­to­graphe dans ses cam­pe­ments im­pro­vi­sés, à la belle étoile ou dans de mo­destes lo­ge­ments. « Etre un exi­lé oblige de re­par­tir de zé­ro », af­firme ce pho­to­graphe er­rant qui n’a ja­mais tri­ché. Lui qui, long­temps, a mar­ché sous les étoiles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.