Lac palace

Joyau Belle Epoque face au Lé­man, l’Hô­tel Royal Evian, ré­cem­ment ré­no­vé, n’a rien per­du de sa su­perbe. Un lieu de vil­lé­gia­ture comme on n’en fait (presque) plus

L'Obs - - Tendances - Par DORANE VIGNANDO

Ily a la bou­teille d’eau mi­né­rale. Et la pub des bé­bés na­geurs. Mais Evian, c’est d’abord un stan­ding. Et toute une his­toire. Peu de villes où « prendre les eaux » ont aus­si bien in­car­né l’in­sou­ciance de la Belle Epoque. De­puis tou­jours, la tran­quille sta­tion ther­male ron­ronne, ré­veillée de temps à autre par des som­mets d’Etats et un chal­lenge spor­tif, l’Evian Cham­pion­ship, qui ac­cueille chaque an­née les meilleures joueuses de golf mon­diales. Le point com­mun de tout ce­la, une adresse my­thique, l’Hô­tel Royal, la­bel­li­sé palace de­puis no­vembre der­nier, et qui, de­puis 1909, pose sa lé­gende.

Dix « Who’s Who » ne suf­fi­raient pas à lis­ter ac­trices et écri­vains, hommes po­li­tiques et poètes, têtes cou­ron­nées et riches ro­tu­riers, sul­tan de Zan­zi­bar et ma­ha­ra­ja de Ka­pur­tha­la ve­nus se res­sour­cer dans ce dé­cor gran­di­lo­quent, face au ri­vage suisse et aux ma­jes­tueuses Alpes. On l’avoue, le Royal vaut à lui seul le voyage. Près de deux cents ans d’his­toire que l’on par­court entre deux siècles, avec une mé­moire grif­fée dans les cou­loirs : Mar­cel Proust, Mau­rice Che­va­lier, Gre­ta Gar­bo, l’Aga Khan, Er­rol Flynn…

In­té­gra­le­ment ré­no­vé de­puis peu (il en avait be­soin), ce mo­nu­ment his­to­rique ma­rie sub­ti­le­ment son hé­ri­tage Belle Epoque (mo­saïques au sol, su­perbes fresques au pla­fond néo­ba­roques de Gus­tave Jaulmes) et un de­si­gn contem­po­rain si­gné Fran­çois Champ­saur, que l’on re­trouve dans les chambres et suites où les cadres de lit en mé­tal an­nées 1930 se ma­rient au mo­bi­lier aux tons blancs et bleus avec quelques touches aci­du­lées de mauve ou de jaune vif. Cô­té gas­tro­no­mie, Pa­trice Van­der règne en maître sur le res­tau­rant Les Fresques (qui mé­ri­te­rait l’étoile !), fai­sant la part belle aux lé­gumes du po­ta­ger et aux écre­visses et perches du Lé­man, sui­vi du des­sert si­gna­ture, un souf­flé chaud au kirsch du chef pâtissier Sté­phane Ar­rête, qui conclut en apo­théose.

Si les mé­di­ta­tifs ont de quoi se sa­tis­faire en flâ­nant au coeur des 19 hec­tares du parc, la belle sai­son se prête aus­si à de jo­lies ran­don­nées dans les mon­tagnes voi­sines et à une tra­ver­sée pour dé­cou­vrir les charmes de Lau­sanne ou ceux du fes­ti­val de jazz de Mon­treux. De re­tour, on lais­se­ra ses en­fants bé­né­fi­cier des in­fra­struc­tures du Kid’s Re­sort pour dé­stres­ser ses muscles au spa (le sa­lon de re­pos était à l’époque la suite de l’Aga Khan), al­ler cha­touiller le green, faire d’élé­gantes brasses cou­lées dans la pis­cine ex­té­rieure en forme de pia­no ou s’of­frir un thé en jouis­sant du pa­no­ra­ma. De­vant votre dar­jee­ling, pa­rions que vous se­rez en­va­hi par une douce som­no­lence. Cette sen­sa­tion de lâ­cher-prise, les ha­bi­tants d’ici l’ap­pellent « la molle du lac ». Tout un poème.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.